L’Uruguay quitte la table des négociations sur l’ACS ! Une victoire de taille pour les affiliés de l’ISP

Original Publication Date: 
8 September, 2015

Après les critiques formulées par de nombreux décideurs politiques américains et européens, voilà enfin une décision concrète qui affaiblira les négociations. Si cette décision marque une importante victoire pour la vaste alliance d’organisations de la société civile, qui se sont associées pour dénoncer les négociations sur l’ACS, ce succès en Uruguay trouve également une saveur toute particulière pour l’ISP qui, aux côtés de ses affiliés, a ardemment fait pression sur le gouvernement ces deux dernières années, dans l’espoir qu’il se retire des négociations sur l’ACS. Il s’agissait d’un élément clé de la campagne présidentielle de l’an dernier, qui n’a depuis lors cessé de gagner en ampleur au sein du débat politique, et qui peut compter sur une forte opposition de la population.

Ismael Cortazzo, responsable des affaires internationales à la Federación de Funcionarios de Obras Sanitarias del Estado (Fédération des fonctionnaires des travaux sanitaires de l’Etat), un affilié de l’ISP, a déclaré: "la décision du président Vasquez constituait une véritable victoire pour les travailleurs/euses uruguayen(ne)s et leurs syndicats. Mais il s’agit également d’une victoire importante pour la démocratie, dans la mesure où l’opinion de la vaste alliance d’organisations démocratiques a été prise au sérieux et a été entendue par le gouvernement." Ismael Cortazzo a ajouté, non sans fierté, que le travail accompli par l’ISP dans le cadre de l’ACS avait été mentionné à maintes reprises dans les débats politiques, et avait contribué à la décision finale.

Rosa Pavanelli, Secrétaire générale de l’ISP, a declaré: "c'est dans de tels cas que l’on peut véritablement prendre toute la mesure de l'importance du mouvement syndical international et des campagnes mondiales. Le soutien des affiliés de l’ISP a joué un rôle crucial dans le changement de position du gouvernement uruguayen. Cet exemple reflète en outre combien il est important de coordonner nos efforts. Nous espérons que d'autres Etats suivront rapidement l’exemple de l’Uruguay."