Déclarations d'appui

Lettre de la société civile sur la conférence ministérielle de Nairobi de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)

Delivery date: 
9 December, 2015
En tant que membres de 457 organisations de la société civile - dont des syndicats, des défenseurs de l’environnement, des paysans, des organisations de développement et des groupes d’intérêt public de plus de 150 pays - nous vous écrivons aujourd’hui pour vous exprimer notre vive inquiétude quant à la situation actuelle des négociations à l’OMC. Nous vous invitons à veiller à ce que la conférence ministérielle de Nairobi serve à changer les règles de l’OMC pour rendre le système commercial international plus compatible avec le développement centré sur les êtres humains et à s’opposer aux efforts de certains pays développés d’abandonner l’agenda de développement pour le remplacer par une série de soi-disant « nouveaux sujets ». Ceux-ci sont en réalité des sujets non commerciaux qui empièteraient largement sur les économies nationales et réduiraient l’espace politique national nécessaire pour le développement et l’intérêt public.

Lettre de la société civile sur le futur agenda de négociation de l’OMC

Delivery date: 
8 July, 2015
En tant que 341 organisations de la société civile de plus de 100 pays du Nord et Sud globaux, groupes de consommateurs, de défense de l’environnement, syndicats, paysans et autres défenseurs du développement, nous vous écrivons au sujet de la mauvaise direction prise par les discussions actuelles à l’OMC et pour vous exhorter à renverser complètement les négociations en vue de la ministérielle de décembre à Nairobi.

La société civile internationale appelle à le développement avant la facilitation du commerce à l’OMC

Delivery date: 
18 July, 2014
La société civile internationale écrivons pour exhorter les membres de l’OMC à conditionner l’entrée en vigueur de l’accord sur la facilitation du commerce (AFC) à la conclusion et la réalisation du mandat de développement des négociations de Doha.

La société civile globale dit non à des règles contraignantes sur la facilitation du commerce à l'OMC, les accords de libre-échange et les accords de partenariat économique

Delivery date: 
6 June, 2013
Des organisations de la société civile qui représentent des centaines de millions de membres de par le monde, exhortent les membres de l'OMC à abandonner les négociations d'un accord contraignant sur la facilitation du commerce en vue de la 9ème conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Bali. Elles demandent aussi aux gouvernements de ne pas promouvoir de règles contraignantes sur la facilitation du commerce à l'intérieur de l'OMC, par l'accord proposé sur la facilitation du commerce (FC), ni par d'autres moyens tels que les accords bilatéraux ou régionaux de libre-échange (ALE), ou les accords de partenariat économique (APE).

Lettre de la société civile concernant les questions d'investissement et la CNUCED

Nous, organisations de la société civile soussignées, représentant des groupes de différentes régions du monde, sommes préoccupés par les conséquences des traités de protection des investissements sur les perspectives de développement durable dans nos pays et régions.

Ne diluez pas la proposition du G33: Membres de la société civile globale, demand au directeur général de l OMC et aux des pays membres

Delivery date: 
20 November, 2013
En tant que membres de la société civile globale, nous demandons au directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevedo, et aux présidents des pays membres, de prendre très au sérieux la question de la sécurité alimentaire dans les pays en développement et de ne pas faire de la proposition du G33 sur les stocks publics de nourriture une mascarade, en demandant aux pays en développement d’accepter le texte actuel sur la clause de paix.

L'Accord sur les technologies de l'information (ATI) - Global Unions et la société civile internationale express préoccupations

The International Trade Union Confederation (ITUC) together with 163 other trade union and civil society organisations are raising concerns over a proposed expansion of the Information Technology Agreement (ITA II) being negotiated at the World Trade Organisation (WTO). In a joint letter to the WTO members, they argued that the proposed expansion, would lead to erosion of manufacturing potential in developing countries and called for a comprehensive impact assessment of ITA I before taking a decision on ITA II.

Revirement de l’OMC 2013: priorité à la nourriture, auxemplois et au développement durable – déclaration

Après de nombreuses conférences ministérielles ratées et presque douze ans de négociations, le cycle de Doha d’expansion de l’OMC est au point mort. Les pays développés ont poussé des accords parallèles pour négocier des questions cruciales pour les pays en développement,censées corriger les déséquilibres actuels de l’OMC et qui constituaient la base du mandat de développement de Doha. Pire : les pays développés semblent réemballer les mêmes demandes de libéralisation et d’accès au marché de leurs intérêts des entreprises transnationalesafin de tisser un nouveau « fil conducteur commercial » pour conclure des accords lors de la 9ème ministérielle à Bali. Dans cette déclaration, avec des demandes spécifiques le réseau Notre monde n’est pas à vendre (OWINFS) affirme qu’en plus d’une transformation à long terme de l’architecture globale commerciale et économique, des changements immédiats doivent être apportés à l’OMC afin de donner aux pays plus de marge de manœuvre pour poursuivre un agenda positif pour le développement et la création d’emplois, la sécurité alimentaire, le développement durable, l’accès à des soins de santé et des médicaments abordables et la stabilité financière globale.

STOP A LA DEREGULATION ET AU BRADAGE DES SERVICES AU PROFIT D’INTERETS CORPORATISTES!

Aujourd’hui, alors que les gouvernements se réunissent à Genève pour négocier une proposition d’Accord sur le commerce des services (ACS), 345 organisations représentant des centaines de millions de personnes dans presque tous les pays en développement et développés, ont appelé les gouvernements à abandonner les discussions. Parmi les signataires figurent 42 grands réseaux internationaux et régionaux, comme l’Internationale des services publics (PSI), UNI Global Union, la Fédération Syndicale européenne des Services Publics (FSESP), l’IndustriALL Global Union, l’Union interntionale des travailleurs de l’agriculture (UITA), et le réseau ATTAC européen. La lettre a été organisée par le réseau OWINFS.

Renforcer plutôt qu’affaiblir la CNUCED dans son rôle dans la gouvernance mondiale: Vers un développement inclusif et durable, Plus de crises

Depuis le début de la crise financière et économique mondiale, la CNUCED a joué un important rôle en identifiant les causes majeures de ces crises, en apportant son assistance aux pays en développement dans la recherche des solutions aux impacts de ces crises et en plaidant pour une réforme de l’économie mondiale, des politiques financières et de la gouvernance afin d’éviter que des crises similaires ne se reproduisent. Il s’agit là des rôles clés qu'aucune autre institution multilatérale économique n’a remplis dans une logique de développement.

Changez le commerce, pas notre climat!

D’une manière ou d’une autre, le changement est en cours : si nous ne changeons pas les règles de l’économie globale, nous ne pourrons pas remédier au changement climatique.

La grande rupture

Due date: 
1 April, 2010
Delivery date: 
2 April, 2010
Appel à l’union et à la lutte contre les crises globales, pour le remplacement des accords de commerce et d’investissement et autres machines infernales générées par une économie mondiale dirigée par les transnationales, pour bâtir ensemble une économie durable et solidaire.

Une déclaration d’unité du réseau NOTRE MONDE N’EST PAS À VENDRE

STOPPONS LA MONDIALISATION DES ENTREPRISES :
UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE!

 
Une déclaration d’unité du réseau
NOTRE MONDE N’EST PAS À VENDRE

 

INTRODUCTION : NOTRE DÉFI